L'astuce du jour

L'astuce du jour

carrelage-miniPoser son carrelage au mur

Revêtement mural incontournable de vos pièces d'eau, le carrelage doit être posé aux murs (comme au sol) suivant une méthode simple.
Voici une fiche-mémo pour décorer votre salle de bain avec brio!

Voir toutes les  astuces > Voir l'article >

Les points cles de votre facture énergétique

les-points-cles

Trois angles sont à considérer pour améliorer votre facture énergétique : celui du chauffage en période froide, du refroidissement et de l'éclairage.

Pour diminuer les consommations liées au chauffage au niveau des ouvertures, il faut augmenter le niveau d'isolation thermique par des produits performants et par une optimisation de l'utilisation du couple fenêtre associée à la fermeture. Dans ce cas, le calcul du Bio (nouvel indice pris en compte pour la réglementation thermique 2012) prendra en compte les fermetures avec leur système de gestion, qu'il soit manuel, motorisé, centralisé. Quant à l'ancien coefficient moyen jour-nuit de la réglementation thermique 2005, il sera pondéré dans la réglementation thermique 2012 selon l'efficacité énergétique de l'ensemble liée au mode de gestion. Afin d'augmenter le niveau d'isolation thermique des fenêtres, il est recommandé de choisir des huisseries bénéficiant d'une mise en oeuvre des organes de la baie qui soit bien soignée, afin d'éviter les ponts thermiques au pourtour de cette dernière.

Autre solution pour diminuer les consommations liées au chauffage en période froide, il faut favoriser les apports solaires. Ainsi, il faut augmenter la surface vitre totale d'un bâtiment, et la surface des baies devra être supérieure à 1/6e de la surface habitable. Par ailleurs, il est nécessaire d'augmenter le facteur solaire des produits en agissant sur les vitrages équipés de coefficients solaires élevés et prendre des menuiseries avec une ossature assez fine.

Les menuiseries représentent environ 41 % des déperditions . Une at tention par ticulière est à donner à la qualité d e vos menuiseries et de vo s verres. La nouvelle réglementation thermique 2012 imposera donc un niveau de perméabilité de 0,6 m3/h/m2 de paroi pour les maisons individuelles.

 

 
 
Inscrivez-vous à la newsletter HBE
Concrétisez votre projet